Search

Le ski de randonnée pour les débutants

Après y avoir longuement réfléchi, vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure du ski de randonnée, mais ce sera votre première fois. Vos vacances au ski pas chères réservées, il ne vous reste donc plus qu’à préparer votre aventure comme il se doit. Nos conseils pour un débutant dans ce sport.

Comment préparer une randonnée à ski ?

Comme il s’agit de la première fois que vous vous essayez au ski de randonnée, nous vous déconseillons très fortement de partir seul. Consultez les professionnels de votre club vacances et demandez l’avis des moniteurs ainsi que des guides à votre disposition. L’idéal pour vous étant de prendre part aux sorties d’initiations organisées dans certaines stations.

Pour une première sortie, choisissez un itinéraire facile (en accord avec l’avis des professionnels du secteur). Le niveau de difficulté d’un parcours se mesure en fonction des dénivelés, de l’étroitesse du chemin et de la qualité de la neige. A titre d’information, un débutant effectue en moyenne 250 mètres de dénivelé positif par heure, contre 1 400 mètres pour un compétiteur.

Il vous faudra également un équipement spécial pour le ski de randonnée, pour lequel nous avons déjà rédigé un article (il suffit de cliquer sur le lien). Un minimum de technique de ski sur piste et hors-piste est requis pour pratiquer le ski de randonnée : un niveau classe 2 en école de ski fait l’affaire.

Enfin, la stabilité du manteau neigeux est primordiale si vous souhaitez partir en randonnée à ski, pour des raisons de risque d’avalanche. Demandez l’avis des professionnels des pistes pour être sûr de ne pas vous retrouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Techniques du ski de randonnée

Le ski de randonnée nécessite des équipements spécifiques, notamment pour la montée. En effet, il est important que vos skis soient équipés d’une peau « de phoque » (qui n’est plus du tout fabriquée en poils de phoque de nos jours, lire notre article à ce sujet).

La technique de montée n’est ainsi pas très compliquée : comme tous les sports, le secret est de commencer doucement et d’y aller progressivement, le temps de prendre confiance en ses capacités et en sa peau de phoque, qui permet de monter sans problèmes des pentes assez raides. Lorsque le dénivelé augmente, vous devrez utiliser des cales de montée pour soulager vos jambes et l’effort physique. Il faudra également toujours monter en virages.

La technique de descente se rapproche des techniques du ski de piste. Tout va dépendre de la qualité de la neige : si elle est régulière, vous retrouvez les mêmes sensations que sur piste (mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas sur les pistes). Par contre, si la neige est poudreuse, elle sera donc beaucoup moins stable et la descente sera plus technique. Vous pourrez compter sur les moniteurs qui vous accompagneront pour vous aider la première fois.

Conseils avant de partir en ski de randonnée

Avant de partir pour la première fois en ski de randonnée, voici quelques conseils à suivre pour que votre aventure se déroule le mieux possible. Le premier, indispensable, est de regarder la météo lors de la préparation de votre parcours.

En effet, le froid et le vent peuvent rapidement transformer votre gentille promenade en balade de l’enfer, surtout pour un débutant. De même, la neige peut vite devenir votre ennemie si elle est poudreuse, gelée, croûtée ou soufflée, il faut donc pouvoir vous y adapter. Bien sûr, si des risques d’avalanche sont annoncés, reportez formellement votre sortie.

Pour pouvoir faire face aux conditions parfois extrêmes du ski de randonnée, il est important de vous alimenter et de vous hydrater correctement. La randonnée est un sport d’endurance : vous pouvez ainsi perdre jusqu’à 40% de vos capacités au bout d’une heure d’efforts sans avoir bu de l’eau. Il est donc conseillé de se désaltérer régulièrement, soit environ toutes les demi-heures, et en petite quantité. Cela vous permettra, en plus d’optimiser vos performances, de bénéficier d’une meilleure récupération évitant ainsi les risques de crampes et de courbatures.

Enfin, il est important que vous ne  partiez pas sans un minimum d’équipements de sécurité. Il vous faut donc une petite pharmacie pour les premiers secours, ainsi qu’une couverture de survie et une toile de 2 mètres carré qui vous seront très utiles en cas d’arrêt prolongé.

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *