Search

Les bonnes pratiques pour randonner en toute sécurité

Même si la randonnée est loin d’être un sport « extrême » c’est tout de même un effort physique intense qu’il faut entreprendre avec prudence. Pour ne pas prendre de risque inutile, voici quelques recommandations de base pour le randonneur débutant ou confirmé.

Le matériel sécurité essentiel en randonnée

matériel de premier secours à emporter en randonnée

Le temps n’est jamais certain, et même si les stations météorologiques deviennent de plus en plus précises, la pluie, le vent ou la neige peuvent toujours vous surprendre. Mieux vaux donc toujours avoir sur vous des vêtements chauds ou de pluie. Prévoyez aussi des chaussettes de rechange.

Pour les petits ou gros bobos voici une liste, non exhaustive, de ce que vous pouvez glisser dans votre sac :

  • Des compresses et pansements
  • Du désinfectant
  • Un aspi venin
  • Des pansements spécial ampoule
  • Quelques anti-douleurs
  • Des mouchoirs propres
  • Une pince à épiler
  • Une couverture de survie
  • Crème solaire
  • Boissons ou nourriture énergétique

Il faudra rajouter à cette liste vos besoins personnels en médicaments. Enfin, la randonnée en hiver nécessite des précautions particulières comme un équipement de sécurité avalanche.

Se former au secourisme pour des randonnées sans risques

Peu de randonneurs y pensent, mais le meilleur moyen de partir randonner l’esprit tranquille est de se former aux gestes de premiers secours. Car isolé en pleine nature, les premières minutes qui suivent l’accident sont souvent vitales.

Pour les particuliers, la formation la plus recommandée est le PSC1 qui regroupe tout ce qu’il faut savoir sur les gestes de premier secours. En 8 heures de formation vous apprendrez à gérer un large panel d’accidents. Vous pourrez vous entrainer au massage cardiaque, apprendre à comprimer une plaie avant qu’un secouriste puisse poser un pansement compressif, identifier les premiers signes d’une attaque cardiaque, etc.

Les formations de secourisme vous préparent physiquement mais aussi mentalement (notamment à l’aide de maquillage de secourisme réaliste) à l’éventualité d’un accident. Ainsi, le jour où il faudra réagir vous serez prêts.

La formation SST est l’équivalent dans le milieu du travail du PSC1, elle est tout aussi efficace pour les gestes de premier secours en randonnée.

Voici  quelques uns des organismes qui proposent des formations de secourisme :

  • La Croix-Rouge
  • Les Sapeurs-Pompiers
  • La protection civile

Se préparer comme il faut et adapter son parcours

Une femme planifiant son itinéraire de randonnée

Photo by Tyler Nix on Unsplash

Un trek de plusieurs jours en montagne ne se prépare pas de la même façon qu’une randonnée de 2 heures en plaine. Soyez sûr de bien vous entrainer avant votre départ et de choisir un itinéraire adapté à votre niveau. Pensez aussi à étudier plusieurs semaines à l’avance votre itinéraire pour adapter votre équipement si besoin. Informez vos proches de votre parcours et ayez toujours sur vous un moyen de passez des appels d’urgence.

Et gardez en tête qu’il est possible, à tout instant, de faire demi-tour. Que ce soit pour des raisons de météo ou de fatigue.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *